Tous les articles par mumiaabujamal

URGENT : campagne pour la libération des prisonniers de MOVE

CAMPAGNE pour la LIBERATION de Janet & Janine AFRICA et les autres membres de MOVE toujours incarcérés

Debbie AFRICA a été libérée le 16 juin dernier … Voir nos précédentes infos sur notre site www.mumiabujamal.com et l’article récent  paru dans le magazine l’Humanité-Dimanche … Malheureusement, Janet et Janine AFRICA, ses compagnes d’infortune, n’ont pas bénéficié de la même clémence de la part du Conseil de probation et de libération de Pennsylvanie alors que les autorités pénitentiaires et le procureur de Philadelphie avaient également donné un avis favorable pour leur libération conditionnelle.

Ces trois femmes afro-américaines, emprisonnées depuis 40 ans, avaient alors 20 ans lorsqu’elles ont été condamnées en 1978. Ces dix dernières années elles ont régulièrement sollicité leur libération devant le Conseil de probation et de libération de Pennsylvanie. Leurs demandes ont été systématiquement rejetées au motif qu’elles refusaient de faire amende honorable pour un crime qu’elles ont toujours réfuté avoir commis et pour lequel elles ont été condamnées – ainsi que six autres membres de leur famille – à des peines de 30 à 100 ans de prison. Nous vous invitons à cliquer sur ce lien : www.move- thestory.com pour en savoir plus sur cette terrible histoire qui a décimé la petite communauté MOVE et qui illustre le racisme, la violence et la répression des institutions et des autorités étatsuniennes à l’encontre des minorités, avec en première ligne la minorité afro-américaine.

Mumia Abu-Jamal, alors jeune journaliste, avait pris fait et cause pour cette communauté. Aujourd’hui encore, il dénonce l’injustice et l’acharnement dont sont victimes Janet et Janine, leurs maris et leurs frères qui croupissent en prison. Depuis sa prison de Frackville, il appelle à leur libération immédiate.

Comme lui, nous vous invitons à signer et à faire signer la carte-pétition (télécharger la carte) exigeant la libération de Janet, Janine et tous les membres de Move encore incarcérés. Cette carte, à l’attention du Président du Conseil de probation et de libération de Pennsylvanie a été éditée à 5.000 exemplaires.

> Vous pouvez la reproduire par tirage papier ou vous la procurer, gratuitement et en nombre, en passant commande à l’adresse suivante : contact@mumiabujamal.com

Dans les deux cas, vous l’envoyez directement sous enveloppe affranchie à 1,30 euros pour un envoi jusqu’à 20 grammes. Si vous faites des envois en nombre, il vous faudra l’affranchir en conséquence.

> Nous vous invitons également – et sans attendre – à envoyer un mail au Président du Conseil de probation et de libération (reprendre le texte de la carte-pétition en pièce jointe) à l’adresse suivante: ra-pbppopc@pa.gov

Voici le texte :

Monsieur le Président du Conseil de probation et de libération conditionnelle, Suite à votre décision, Debbie Sims-Africa a enfin été libérée le 16 juin dernier après plus de 39 ans d’incarcération.
Malheureusement, ses compagnes d’infortune, Janet et Janine Africa n’ont pas bénéficié de la même clémence alors que les autorités pénitentiaires et le procureur de Philadelphie avaient également donné un avis favorable à leur libération conditionnelle. Monsieur le Président, nous vous demandons solennellement de reconsidérer votre décision en rendant la liberté à ces deux femmes, ainsi qu’aux quatre autres membres de leur famille toujours maintenus en détention.
Avec nos salutations respectueuses.

A l’occasion du 40ème anniversaire de leur arrestation et de leur condamnation, un grand rassemblement aura lieu à Philadelphie le 5 août prochain pour exiger la libération des MOVE !

Un grand merci à Claude Guillaumaud-Pujol, Jonathan Lère et David Joyeux (trois tourangeaux révoltés par cette injustice) pour la traduction, le montage et la réalisation de ces documents. Nous vous recommandons également la lecture du livre « Prisons de femmes » de Claude Guillaumaud-Pujol paru aux Editions Le Temps des Cerises. Le courageux combat de Janet, Janine et Debbie a largement inspiré l’auteure qui leur rend régulièrement visite en prison depuis de très nombreuses années.

Mars 2018 : Janine, Janet et Debbie avec la délégation française composée de Claude Guillaumaud-Pujol, Jacky Hortaut et Patrick Kamenka

................................................................................