Archives pour la catégorie Actualité

CHUCK AFRICA LIBRE !

Après 42 ans d’incarcération Chuck AFRICA, 59 ans, a enfin rejoint sa famille. Sa sœur Debbie et son beau-frère Mike Sr furent les premiers à quitter l’univers carcéral en 2018, suivis en 2019 par la libération de Janet, Janine, Eddie et Delbert. Deux sont décédés en détention dans des conditions considérées suspectes par leur famille : Merle et Phil AFRICA. Rappelons qu’ils ont tous été condamnés de 30 à 100 ans de prison en 1978 pour un crime dont ils ont toujours réfuté être responsables et dont le coupable n’a jamais été identifié. Rappelons également qu’en 1985 leur famille fut décimée par un bombardement de leur quartier majoritairement afro-américain coûtant la vie à 11 personnes dont 5 enfants. Pour en savoir plus sur cette terrible tragédie, cliquez sur ce lien : http://www.move-thestory.com/accueil.html

Le moins que l’on puisse dire est que les autorités politique, policière et judiciaire ont fait payer très lourdement cette petite communauté pour son soutien au combat des Blacks Panthers contre les discriminations raciales et sociales et son engagement, particulièrement en avance sur son temps, en faveur de l’écologie.

La victoire que constitue la libération de ces survivants sera l’occasion cette année de commémorer avec leurs proches et leurs amis le 35ème anniversaire de la tragédie de 1985. Le Collectif français LIBERONS MUMIA salue le courage de cette famille qui, malgré les souffrances insupportables dont elle a été victime, n’a jamais oublié que Mumia Abu-Jamal en sa qualité de journaliste lui avait apporté son total soutien. En ce sens, l’engagement des Move pour la libération de Mumia reste indissociable de leur propre combat.

LA VOIX DE LA JUSTICE

Ce film américain s’inspire du livre autobiographique « A Story of Justice And Redemption » écrit par Bryan Stevenson. C’est l’histoire vraie d’un innocent condamné à mort dans les années 1980 en Alabama. Ce n’est pas celle de Mumia Abu-Jamal mais … A voir absolument et très vite dans l’une des deux cents salles qui le diffusent dans vos régions. Quelques critiques de presse :

• « La transposition, sobre et classique, ne comporte ni effets de manches, ni mélo superflu. Mais propose une interprétation convaincante et un solide ­réquisitoire contre la peine de mort » (Télérama)

• « Si le schéma narratif peut sembler classique, l’ensemble dépeint avec brio la systématisation des discriminations raciales aux États-Unis, ainsi que la criminalisation arbitraire des hommes afro-américains » (La Croix)

• « Plus qu’un plaidoyer contre la peine de mort, ce film édifiant est une dénonciation du racisme endémique qui gangrène l’Amérique, les États du Sud en particulier. A montrer dans les écoles, sauf celles de cinéma » (Le Nouvel Observateur)

La bande annonce

 

SURPOPULATION ET CONDITIONS CARCÉRALES

Les questions de l’incarcération dans le monde sont souvent évoquées à partir de la situation en Chine, en Arabie Saoudite ou en Iran, pays où les droits humains sont particulièrement malmenés et où la peine de mort est encore pratiquée en masse. Il ne faudrait toutefois pas oublier ce qui se passe ailleurs, à commencer par les États-Unis d’Amérique qui est le pays recordman du monde, devant le Salvador et le Turkménistan, concentrant un quart des 11 millions de prisonniers alors que sa population ne représente que 5% de la totalité de la planète. Sachez encore près de 40% des prisonniers sont des afro-américains alors qu’ils ne représentent que 13% de la population. Rapporté à la population française, le nombre de personnes en prison y est sept fois supérieur ! Et c’est sans compter les 4,5 millions d’américains qui purgent leur peine en milieu ouvert … En savoir plus

Pour autant, la France n’est pas non plus un modèle du genre, sa surpopulation carcérale la plaçant au troisième rang européen derrière la Macédoine du Nord et la Roumanie, ce qui lui vaut régulièrement des rapports critiques et plus récemment une condamnation par la Cour européenne des droits de l’homme pour conditions de détention  inhumaines et dégradantes. En savoir plus

Selon l’Observatoire Internationale des prisons (OIP), le nombre de personnes en prison est passé en France de 48.000 à près de 71.000 durant la période 2001/2019 , soit une augmentation de près de 50% pour une capacité d’accueil de 61.000 places. Lire cet article pour en savoir plus

................................................................................