Archives pour la catégorie Actualité

Rassemblement à Paris pour sa libération mercredi 1er février 2023 (Place de la Concorde à 18 heures)

Mercredi 1er février (18 heures) : rassemblement à Paris pour la libération de Mumia 

Nous vous donnons rendez-vous à 18 heures PLACE DE LA CONCORDE à l’angle du Jardin des Tuileries et de la rue de Rivoli. C’est l’occasion chaque premier mercredi du mois de rappeler aux autorités américaines que la mobilisation internationale ne cessera que le jour où Mumia sera libéré pour rejoindre sa famille et pour se soigner tant les séquelles de son incarcération depuis quatre décennies ont gravement détérioré sa santé. Ce rassemblement sera aussi le moyen de montrer que la sensibilisation et la mobilisation internationale ne faiblissent pas au moment où la justice de Pennsylvanie doit se prononcer prochainement sur l’appel en cours d’instruction (voir nos précédentes infos sur www.mumiabujamal.com). Rappelons que le double enjeu de cet épisode judiciaire est de donner ou non à Mumia le droit à un nouveau procès pour défendre son innocence et d’être libéré après 41 années d’incarcération pour un crime qu’il n’a pas commis. De nouvelles initiatives de mobilisation internationale en préparation nous donneront l’occasion de revenir sur cette affaire qui n’a que trop durée.

Le gouverneur de Pennsylvanie gracie 369 prisonniers … mais pas Mumia !

Selon le quotidien l’Inquirer, le gouverneur de Pennsylvanie a accordé la grâce au rappeur afro-américain Meek Mill accusé et condamné pour possession de drogue et d’armes. Cette grâce est l’une des 369 que Tom Wolf vient d’accorder récemment, portant son total à plus de 2.540 durant ses huit années au pouvoir, le plus grand nombre de tous les gouverneurs de Pennsylvanie. « Meek Mill a été un ardent défenseur de la réforme de la justice pénale et des secondes chances à donner pour changer des vies » a écrit l’attachée de presse adjointe de Wolf, Emily Demsey. De son côté, Wolf a déclaré dans un communiqué « ce fut un honneur pour moi de l’accorder ». Pourquoi Mumia, l’emblématique prisonnier de Pennsylvanie, n’a-t-il toujours pas bénéficié de la même mansuétude de la part du gouverneur alors que ses soutiens du monde entier l’ont interpellé durant ses deux mandats ? L’injustice est pourtant criante mais le journal l’Inquirer ne pose pas la question.

Larry Krasner ne sera pas déchu de son mandat de procureur de Philadelphie

Contrairement à ce que la chambre des députés de Pennsylvanie avait voté, la justice (Pennsylvania Commonwealth Court) a rejeté la demande de destitution du procureur accusé de mauvaise gestion de son cabinet, mettant essentiellement en cause sa volonté de réduire le taux d’incarcération mais aussi d’avoir caché qu’il aurait jadis représenté  » le meurtrier  » Mumia Abu-Jamal. La juge Ellen Ceisler a soutenu la requête de Krasner selon laquelle il ne pouvait être destitué pour des allégations à son encontre qui ne constituent pas une faute professionnelle. Dans sa décision, majoritairement, le jury constitué de quatre magistrats s’est contenté de  » désapprouver la façon dont Krasner gérait son cabinet  » en actant que  » de tels désagréments n’étaient toutefois pas un motif constitutionnel suffisant pour destituer et déplacer un procureur général ».

Fin des représailles à l’encontre du prisonnier Major Tillery pour avoir dénoncé l’absence de soins à propos de l’état de santé de Mumia en 1995

C’est ce que vient de rapporter l’avocat de Major Tillery, rappelant les sept années de sanctions disciplinaires, de maltraitances et de placement à l’isolement de son client en représailles consécutives à l’interpellation publique du directeur de la prison à propos de la gravité de l’état de santé de Mumia. Sans cette intervention, provoquant son transfert d’urgence à l’hôpital en état de comas diabétique, Mumia ne serait peut être plus en vie. Comme l’a fait Mumia en son temps (en savoir plus), nous saluons le courage de ce prisonnier. Si la fin des représailles injustifiables de répression dont il a été la victime est une très bonne nouvelle, elle ne saurait toutefois constituer la réparation qu’il est en droit d’attendre.

Merci pour votre générosité et votre créativité dont Mumia a besoin

> vous avez été nombreux à répondre à notre appel pour aider financièrement la défense de Mumia. Tous les donateurs 2022 recevront une attestation fiscale donnant droit à une réduction d’impôt dans le courant du mois de février. Si vous souhaitez aussi apporter votre contribution à cette souscription, il n’est pas trop tard pour le faire

> 100 artistes pour la libération de Mumia : déjà plus d’une cinquantaine d’œuvres nous sont parvenues. Voir ces créations en cliquant sur ce lien : 100 artistes pour la libération de Mumia Abu-Jamal (mumiabujamal.com). Et n’hésitez pas à nous en adresser de nouvelles à contact@mumiabujamal.com

................................................................................